Home Déménagement Déménager à Noël, pour ou contre ?
Déménager à Noël MRS

Déménager à Noël, pour ou contre ?

- Publié le 7 Déc 2017 par G.Houeix

Une fois le projet de mobilité professionnelle internationale sur pied, la grande question, c’est : quel est le meilleur moment pour déménager ? Sur le calendrier en effet, toutes les périodes ne se valent pas, que ce soit pour les démarches administratives, le transport des biens et du mobilier de la famille et les impôts. Or, tous ces aspects ont un coût. Noël n’est pas la période la plus simple sur le plan matériel, mais cela peut être un avantage pour la fiscalité de l’année à venir !

Pourquoi déménager à Noël ?

Lorsqu’on prévoit de déménager dans le cadre d’une expatriation professionnelle, on a besoin d’être opérationnel très rapidement.

Déménagement fin d'année MRS

En général, les salariés prennent leurs fonctions dans les jours qui suivent leur arrivée, car ils ne souhaitent pas trop prendre de congés pour leur déménagement. Or, dans de nombreux pays, le 25 décembre et le 1er janvier sont des jours fériés, une véritable aubaine pour ranger et organiser ses affaires en toute quiétude. Dans certains pays, comme l’Allemagne, le Royaume-Uni ou l’Australie, le 26 décembre est également férié : c’est ce qu’on appelle le “Boxing Day”.

Les jours fériés sont un avantage : pour les nouveaux expatriés qui ont pu récupérer leurs biens, c’est un coup de pouce confortable pour l’installation dans le nouveau logement.

Attention toutefois, même si l’été correspond au pic annuel pour les déménagements, la fin d’année est aussi une période très chargée. Alors vigilance, il faut là aussi anticiper ! Et, pour les familles qui s’expatrient avec des enfants scolarisés, les vacances scolaires sont toujours un moment propice aux changements d’école. Certes, l’année scolaire aura déjà commencé, et encore ce n’est pas le cas partout puisqu’en Australie la rentrée scolaire se fait en février, mais rares sont les pays où janvier correspond à une période d’examens cruciale. Pour les enfants, arriver en janvier n’est pas si handicapant : tout reste à faire !

Enfin, n’oubliez pas que si votre déménagement vous entraîne sur l’autre hémisphère, les fêtes de fin d’année se déroulent en été ! Il est alors très agréable d’arriver sous un climat propice et ensoleillé … A contrario, dans l’hémisphère nord, la période de Noël peut s’avérer plutôt critique pour les déménagements qui vont ou viennent de pays nordiques où il fait alors très froid. Le climat peut créer parfois un risque important de détérioration des biens et d’endommagement de produits de luxe comme les grands crus par exemple.

Dans ce cas, la sélection au préalable d’un prestataire ayant bien pris en compte la temporalité et la complexité du déménagement est indispensable ! Il doit pouvoir garantir que les biens arrivent bien emballés et correctement protégés pour les plus fragiles et les plus précieux.

Les risques en cas de déménagement pendant la semaine de Noël

Certains pourraient vous dire que déménager à Noël, n’est pas idéal ! Il est vrai que faire ses cartons pendant cette période festive et hivernale n’est pas sans risques ! L’accumulation des jours fériés s’accompagne, dans un certain nombre de pays, de restrictions de circulation pour les poids lourds entre le 23 décembre à 22h et le 26 décembre à 5h. De plus, Bison Futé indique que certains tronçons d’autoroute sont tout simplement interdits en hiver. Cela concerne des zones proches des Alpes, susceptibles d’être enneigées.

A moins de faire livrer ses biens la semaine précédant Noël, le risque de ne pas les voir arriver sur son nouveau lieu de résidence dans les temps est élevé. En effet, les transporteurs ont un nombre de jours réduit pour faire le trajet jusqu’au pays de destination et rentrer chez eux avant Noël. Pour peu que les restrictions de circulation ou les intempéries s’en mêlent, ça devient mission impossible. En plus, cette situation se reproduit la semaine suivante.

Il faut alors être prêt à passer Noël et le Jour de l’An dans un appart hôtel ! Dans un climat festif ou beaucoup de bureaux d’entreprise sont fermés, l’arrivée peut s’avérer un peu austère et impersonnelle. Dans les pays qui célèbrent les fêtes de fin d’année, il faut souvent attendre début janvier pour que les équipes se remobilisent.

Déménager à Noël : est-ce intéressant pour les impôts ?

Là où il faut faire vraiment attention, c’est en matière de fiscalité. On considère comme résident d’un territoire toute personne physique qui s’y trouve domiciliée au 1er janvier. La durée du séjour n’entre pas en ligne de compte. La déclaration et le paiement des impôts dépendent donc de cette date-là.

En ce qui concerne la France, c’est la notion de “résidence principale” qui conditionne la déclaration d’un foyer pour l’année à compter du 1er janvier. Comme il arrive qu’il y ait un décalage entre l’arrivée du professionnel en déplacement et l’arrivée de sa famille, il faut s’assurer que la résidence principale sera officiellement là où vous le souhaitez en début d’année.

Le statut fiscal des expatriés est souvent compliqué, car les cas particuliers sont nombreux. La nationalité de l’entité qui verse les salaires et les primes, le cas des revenus immobiliers, la gestion des biens, la domiciliation des différents membres de la famille, la situation d’emploi du conjoint sont autant de critères qui ont un impact sur le statut fiscal de chaque employé contribuable (voir cet article de Le Figaro Particulier).

Pour conclure, l’organisation d’un déménagement à Noël présente des difficultés et des avantages, mais on sait, quoi qu’il en soit, qu’une mission n’attend pas toujours le meilleur moment pour démarrer ! Alors quelle que soit la période de l’année, MRS Management est là pour vous aider dans chaque étape de l’organisation de votre expatriation professionnelle !

Photo by Darren Coleshill on Unsplash

Photo by Denise Johnsonon Unsplash

Partager cet article :
Inscrivez-vous à notre newsletter
et recevez directement nos dernières actualités dans votre boite mail